vendredi 30 mars 2012

[Nyx] - Le Protectorat de l'Ombrelle 2, Gail Carriger

Quatrième de Couverture :

Miss Alexia Tarabotti est devenue Lady Alexia Woolsey. Un jour qu’elle se réveille de sa sieste, s’attendant à trouver son époux gentiment endormi à ses côtés comme tout loup-garou qui se respecte, elle le découvre hurlant à s’en faire exploser les poumons. Puis il disparaît sans explication... laissant Alexia seule, aux prises avec un régiment de soldats non-humains, une pléthore de fantômes exorcisés, et une reine Victoria qui n’est point amusée du tout. Mais Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repaire des gilets les plus laids du monde, elle est prête !
Note : 
♣♣♣♣

Mon avis : [Extrait]
En tout cas, la fin peut être quelque peu prévisible, mais réserve néanmoins quelques surprises au lecteur. Quant au dernier chapitre du livre...QUOI ???? Mais ... mais on ne peut pas faire ça à ses lecteurs ! C'est cruel, inhumain !
Je veux la suite tout de suite non mais !
En tout cas si vous n'avez pas encore lu le tome 2, ne faites pas comme moi : attendez que le tome 3 soit là, sinon vous en sortirez frustré(e) !

mercredi 28 mars 2012

[Mia] Vampire academy, tome 4 : Promesse de sang de Richelle Mead


Présentation :
Comment trouver le courage de tuer celui qu'on aime?
Le monde de Rose a basculé lors de la dernière attaque meurtrière contre l'académie: Dimitri s'est fait enlever par les Strigoï. Or Rose lui a juré qu'elle le tuerait plutôt que de le laisser devenir l'un de ces êtres cruels et sanguinaires.
Elle va devoir abandonner sa meilleure amie Lissa et partir à la recherche de Dimitri pour honorer sa promesse.

Mon avis :
J'ai passé un excellent moment et pour moi, c'est le meilleur tome de la saga. Je suis ravie que nous ayons quitté Saint-Vladimir, "les années collège" commençaient à me peser un peu ! Rose a murit, énormément et ce tome est douloureux pour elle, une vraie torture. Elle recherche l'homme qu'elle aime, qui a été transformé en monstre, pour le tuer .... Elle part en Russie, seule pour le traquer et le délivrer de cette condition de vie abominable, elle doit honorer sa promesse. Une promesse faite a l'homme qu'elle aimait ...
J'ai aimé ce tome qui nous a fait voyagé, découvrir de nouveaux personnages, de nouveaux lieux. Venir sur les traces du passé de Dimitri, le rend d'autant plus attachant. Sa famille, sa mère, ses sœurs, sont exceptionnelles, j'ai aimé ce passage du roman. Rose traque et chasse .... Seulement, quand enfin elle le retrouve, le choc est de taille, moi même, je ne m'attendais pas à ça. Retrouver Dimitri si froid, organisé, calculateur qui n'aspire qu'à une chose, transformer sa belle en monstre sanguinaire tout comme lui est difficile ..... Est-ce par amour ? Peut-être, mais il y a plus une soif de pouvoir derrière tout cela .... Le Dimitri amoureux et romantique est mort, il ne reste qu'une pâle imitation ..... Toutefois, il va endormir la surveillance de Rose, raviver ses sentiments jusqu'à la faire douter .... La jeune femme va devoir se faire violence .... Toute cette partie est merveilleusement bien expliqué. D'un côté il y a cette envie de lâcher prise et de l'autre, celle de garder les pieds sur terre et se révolter.
J'ai trouvé que ce qu'il se passait en parallèle avec Avery, Lissa & Adrian était un peu abusé mais bon, ça donne du rythme à l'histoire et ça nous change un peu du duo Rose / Dimitri.
En tout cas à la fin, ça ouvre encore de belles perspectives pour des combats incroyables ! Moi je suis ravie de cette lecture, j'ai été parfois surprise, émue, donc c'est un grand oui pour moi car si la lecture à ce don magique de me faire ressentir des sentiments forts, me faire voyager, je signe !!
La mère de Rose m'a surprise aussi. Le personnage d'Abe Mazur, j'avoue n'avoir pas vu le coup venir donc jolie surprise !
Donc voilà, vous l'aurez compris, un tome qui m'a séduite, je lirais la suite avec grand plaisir !
 (Mon article ici)

Ma note :
8,5/10

32/104



[Samlor] Le nom de la rose - Umberto Eco - Grasset

 


Résumé: 
 Rien ne va plus dans la chrétienté. Rebelles à toute autorité, des bandes d'hérétiques sillonnent les royaumes et servent à leur insu le jeu impitoyable des pouvoirs. En arrivant dans le havre de sérénité et de neutralité qu'est l'abbaye située entre Provence et Ligurie, en l'an de grâce et de disgrâce 1327, l'ex-inquisiteur Guillaume de Baskerville, accompagné de son secrétaire, se voit prié par l'abbé de découvrir qui a poussé un des moines à se fracasser les os au pied des vénérables murailles. Crimes, stupre, vice, hérésie, tout va alors advenir en l'espace de sept jours. Le Nom de la rose, c'est d'abord un grand roman policier pour amateurs de criminels hors pair qui ne se découvrent qu'à l'ultime rebondissement d'une enquête allant un train d'enfer entre humour et cruauté, malice et séductions érotiques. C'est aussi une épopée de nos crimes quotidiens qu'un triste savoir nourrit. 

 Mon avis:

Faisant un dossier sur le polar historique, je ne pouvais passer à côté du Nom de la Rose. Et pour m'encourager, j'ai proposé sur Livraddict, un peu tardivement il est vrai, de lire le Nom de la Rose pour le 20 mars.

Comme je l'avais lu dans de nombreuses critiques, et comme le dit Umberto Eco, lui-même, les 100 premières pages sont éliminatoires de par leur complexité et la longueur qu'elles engendrent. Je m'endormais dessus! Il y avait de longues descriptions de l'abbayes et de scènes bibliques qui 1. ne m'intéressent pas et 2. sont trop difficiles à comprendre pour moi. Mais je voulais absolument le lire et je me disais que pour que ce livre ait été un best-seller, la suite devait être meilleure. Et ça a été effectivement le cas.
Peu à peu, le récit se concentre sur l'enquête. Il y a plus de dialogues, moins de descriptions et plus d'actions. La trame devient plus complexe, je m'essayais à démêler les fils de l'histoire. J'étais contente d'avoir vu le film avant dans le sens ou cela m'aider à mieux comprendre ce que je lisais. Et en plus, je ne me souvenais pas de tout les détails de l'enquête, ce qui me permettaient d'être surprise dans ma lecture. J'ai beaucoup aimé ce livre. Il retrace à merveille un contexte dans un époque donnée. Alors oui, on ne sort pas de l'abbaye mais cela n'empêche pas l'histoire d'en sortir elle-même. En effet, en lisant, on est plongé dans la tension de l'époque entre les différents ordres religieux. Les questions soulevées à cette occasion sont intéressantes. Comme quoi, chacun peut avoir un avis différent et le défendre!
J'ai été assez surprise par l'ampleur de leurs débats et surtout, par leurs conséquences. Je pense que le mot ''hérétique'' survient à toutes les pages! Adso joue à merveille le rôle du second là pour aider le lecteur à déchiffrer les pensées de Guillaume. Il est jeune et complètement dépassé par les événements. Face à lui, un homme savant, un peu imbu de lui-même, dans la force de l'âge. Néanmoins, ce sera à l'aide des deux hommes que l'enquête sera résolue. Le dénouement est intéressant, logique, bien mené. L'histoire est un brin moralisante mais en même temps, parfaitement en adéquation avec les préoccupations de l'époque. En un mot: une lecture lourde, difficile mais qui apporte beaucoup au lecteur. La qualité de l'écriture et les références écrites sont tout simplement très riches. Je suis très heureuse de l'avoir enfin lu! Résumé: Rien ne va plus dans la chrétienté. Rebelles à toute autorité, des bandes d'hérétiques sillonnent les royaumes et servent à leur insu le jeu impitoyable des pouvoirs. En arrivant dans le havre de sérénité et de neutralité qu'est l'abbaye située entre Provence et Ligurie, en l'an de grâce et de disgrâce 1327, l'ex-inquisiteur Guillaume de Baskerville, accompagné de son secrétaire, se voit prié par l'abbé de découvrir qui a poussé un des moines à se fracasser les os au pied des vénérables murailles. Crimes, stupre, vice, hérésie, tout va alors advenir en l'espace de sept jours. Le Nom de la rose, c'est d'abord un grand roman policier pour amateurs de criminels hors pair qui ne se découvrent qu'à l'ultime rebondissement d'une enquête allant un train d'enfer entre humour et cruauté, malice et séductions érotiques. C'est aussi une épopée de nos crimes quotidiens qu'un triste savoir nourrit. Mon avis: Faisant un dossier sur le polar historique, je ne pouvais passer à côté du Nom de la Rose. Et pour m'encourager, j'ai proposé sur Livraddict, un peu tardivement il est vrai, de lire le Nom de la Rose pour le 20 mars. Comme je l'avais lu dans de nombreuses critiques, et comme le dit Umberto Eco, lui-même, les 100 premières pages sont éliminatoires de par leur complexité et la longueur qu'elles engendrent. Je m'endormais dessus! Il y avait de longues descriptions de l'abbayes et de scènes bibliques qui 1. ne m'intéressent pas et 2. sont trop difficiles à comprendre pour moi. Mais je voulais absolument le lire et je me disais que pour que ce livre ait été un best-seller, la suite devait être meilleure. Et ça a été effectivement le cas. Peu à peu, le récit se concentre sur l'enquête. Il y a plus de dialogues, moins de descriptions et plus d'actions. La trame devient plus complexe, je m'essayais à démêler les fils de l'histoire. J'étais contente d'avoir vu le film avant dans le sens ou cela m'aider à mieux comprendre ce que je lisais. Et en plus, je ne me souvenais pas de tout les détails de l'enquête, ce qui me permettaient d'être surprise dans ma lecture. J'ai beaucoup aimé ce livre. Il retrace à merveille un contexte dans un époque donnée. Alors oui, on ne sort pas de l'abbaye mais cela n'empêche pas l'histoire d'en sortir elle-même. En effet, en lisant, on est plongé dans la tension de l'époque entre les différents ordres religieux. Les questions soulevées à cette occasion sont intéressantes. Comme quoi, chacun peut avoir un avis différent et le défendre!
J'ai été assez surprise par l'ampleur de leurs débats et surtout, par leurs conséquences. Je pense que le mot ''hérétique'' survient à toutes les pages! Adso joue à merveille le rôle du second là pour aider le lecteur à déchiffrer les pensées de Guillaume. Il est jeune et complètement dépassé par les événements. Face à lui, un homme savant, un peu imbu de lui-même, dans la force de l'âge. Néanmoins, ce sera à l'aide des deux hommes que l'enquête sera résolue. Le dénouement est intéressant, logique, bien mené. L'histoire est un brin moralisante mais en même temps, parfaitement en adéquation avec les préoccupations de l'époque.

En un mot: une lecture lourde, difficile mais qui apporte beaucoup au lecteur. La qualité de l'écriture et les références écrites sont tout simplement très riches. Je suis très heureuse de l'avoir enfin lu!

dimanche 25 mars 2012

[Luna] - Amakusa1637, tome 8, Michiyo AKAISHI






Amakusa1637, tome 8

Michiyo AKAISHI
Édition Akiko
191 pages - 7.90€
Genre(s) : Manga, Shôjo
22/84










Résumé :
.
Bouleversée par la cruauté du seigneur Matsukurai Natsuki décide de lancer une opération contre le château de Shimabara, une forteresse considérée comme imprenable. Cependant, Natsuki a un atout dans sa manche, un atout qui a pour nom Eiji Horie...



Mon avis :
.
J'ai beaucoup aimé ce huitième tome : on rentre vraiment dans l'action. Pour le coup, ce n'est que bataille et stratégie militaire : l'utilisation des artefacts pour tromper l'ennemi me plait beaucoup. Il fallait y penser !
J'aime également le fait que l'on sent que Natsuki n'est pas vraiment prête à faire face à sa concession de "tuer les gens" (drôle de concession...) : c'est une véritable faiblesse pour elle et pourtant c'est aussi son trait de caractère... Ça me plait beaucoup le fait qu'elle ne puisse pas s'y résoudre même si elle sait qu'elle n'a pas le choix.
Et puis, c'est agréable de voir que les nobles de l'époque la prennent enfin au sérieux : il était temps !
Mon avis complet est sur Lunazione.

.
Ma note : 10/10
(J'aime beaucoup le respect qu'à l'auteur pour les faits historiques...)

[Luna] - Lettre d'une inconnue, Stefan ZWEIG






Lettre d'une inconnue

Stefan ZWEIG
Édition Le livre de poche
224 pages - 6.50€
Genre(s) : Nouvelle
21/84










Résumé :
.
Un amour total, passionnel, désintéressé, tapi dans l'ombre, n'attendant rien en retour que de pouvoir le confesser. Une blessure vive, la perte d'un enfant, symbole de cet amour que le temps n'a su effacer ni entamer. Une déclaration fanatique, fiévreuse, pleine de tendresse et de folie. La voix d'une femme qui se meurt doucement, sans s'apitoyer sur elle-même, tout entière tournée vers celui qu'elle admire plus que tout. Avec Lettre d'une inconnue Stefan Zweig pousse plus loin encore l'analyse du sentiment amoureux et de ses ravages, en nous offrant un cri déchirant d'une profonde humanité. Ici nulle confusion des sentiments : la passion est absolue, sans concession, si pure qu'elle touche au sublime.



Mon avis :
.
C'est un gros coup de coeur ! Et je suis d'autant plus contente de ne l'avoir sorti que maintenant de ma PAL : un Zweig, ça se déguste :)
Ce recueil présente trois nouvelles de l'auteur : Amok ou le fou de malaisie (qui m'a le moins plu), Lettre d'une inconnue (ma préférée) et La ruelle au clair de lune. Ces trois nouvelles ont en commun des jeunes femmes au caractère fort et à l'orgueil important : elles ne sont pas communes et pourtant je me suis souvent reconnue dans leurs réactions.
Comme toujours avec cet auteur, ces histoires sont vraiment très simple à la base et seuls ses mots font la différence. Ces trois nouvelles sont vraiment très touchantes et envoutante : même si je l'avais voulu, je n'aurais pas pu lâcher ce livre !
Mon avis complet est sur Lunazione.

.
Ma note : 10/10
(Décidément, "Zweig" est bien parti pour rimer avec "coup de coeur" !)

[Luna] - Amakusa 1637, tome 7, Michiyo AKAISHI






Amakusa 1637, tome 7

Michiyo AKAISHI
Édition Akiko
191 pages - 7.90€
Genre(s) : Manga, Shôjo
20/84










Résumé :
.
Maintenant Natsuki ne peut plus reculer. Elle est bien devenue le Shirô d'Amakusai ce personnage historique qui a mené la tragique révolte des paysans au XVIIe siècle. Cette aura de légende va-t-elle lui permettre de sauver Kichô, prisonnière du château de Shimabara ?



Mon avis :
.
Ce que je redoutais depuis le début s'est enfin produit, cela dit c'est loin d'être une mauvaise surprise : Michiyo Akaishi a enfin touché à l'histoire avec un grand "H". Cela dit, ce n'est pas une mauvaise surprise : elle respecte totalement les vrais évènements historiques et les protagonistes associés ce que je trouve très agréable.
J'ai beaucoup aimé le fait de Natsuki grandisse un peu dans sa tête : depuis le début elle a de bien jolies idées mais certaines étaient tout de même vraiment improbables si ce n'était pas irréalisable. Ça m'étonnerait qu'une révolte pacifique a réellement eu lieu (même autour de Gandhi il y a eu beaucoup de sang versé...).
Le rythme s'accélère dans ce tome et ce n'est pas pour me déplaire !
Mon avis complet est sur Lunazione.

.
Ma note : 10/10
(Ce tome aurait pu être une très mauvaise surprise mais non : Michiyo Akaishi a su trouver ses bonnes limites)

[Mia] Possession d'Elana Johnson


Présentation :
Dans le monde de Violette, personne n’imagine transgresser les règles des Penseurs.
Eux seuls décident des lois et ont le pouvoir d’influencer les esprits. Mais Violette refuse de se soumettre. Alors qu’un soir de couvre-feu elle rend secrètement visite à Zenn, celui qu’elle aime depuis toujours, elle est envoyée en prison. Là-bas, elle fait la connaissance de Jag, un membre actif des Rebelles. Elle va vite comprendre que ce jeune homme aussi mystérieux qu’irrésistible peut la conduire vers de nouveaux horizons affranchis de l’emprise des Penseurs.
Mais elle découvre également le prix de la liberté. Violette saura-t-elle affronter la vérité sur les siens ?

Mon avis :
Avant toute chose, j'ai craqué sur la couverture magnifique, livre blanc, j'adore ! Ça donne une impression de pureté et d’innocence.
J'avais lu du positif et du négatif et effectivement, mon avis est très mitigé. L'histoire pourrait être très bien si c'était écrit de façon moins brouillon. On passe d'une scène à une autre de façon bizarre sans que l'on comprenne vraiment comment. J'ai l'impression que l'auteure s'embrouille parfois, c'est confus. J'avoue avoir été pressée d'en finir. Le style de l'auteure est très particulier, je suis loin d'être fan.
Je le répète, l'histoire et très bien, il y avait matière à faire un livre exceptionnel mais c'est loin d'être le cas. On avance dans l'histoire sans que les bases ai été posé, c'est un peu hasardeux, c'est dommage.
Au niveau des personnages, j'aime bien le caractère de Violette mais je trouve le développement de ses pouvoirs très suspects, elle peut tout faire en fait et elle subit encore, ça tient mal la route. Beaucoup de choses m'ont gênés et du coup, je suis passé à côté. Jag a des réactions parfois bizarres, chef de la résistance, il pleure en toute circonstance, on est tout de même loin du héros, en plus il a deux mains gauches et se laisse prendre constamment ...
Trop de choses bancales, j'ai eu vraiment du mal à m'imaginer les lieux et certaines scènes.
Voilà mon avis. Une belle trame très mal exploitée ... Petite note positive, la fin que j'ai trouvé vraiment bien !
Petit rajout :
Alors j'ai écris ma critique de suite après avoir lu le livre.  Et c'est marrant car au final, plusieurs jours après, je me rend compte que j'en garde un souvenir pas si mauvais que ça !
Ma note :
6,5/10




31/104





[Mia] Morgane Kingsley, tome 2: Moindre Mal de Jenna Black


Présentation :
Les démons, certains les vénèrent. D'autres les craignent. D'autres encore, comme Morgane Kingsley, les affrontent au corps à corps à armes égales. Exorciste de profession, Morgane est une des rares personnes dont l'aura est plus forte que le démon qui la possède. Mais la jeune femme a aussi ses fêlures. Elle vient de faire une terrible découverte : tout ce qu'elle avait toujours cru concernant son passé et son identité n'était qu'un vaste mensonge. Par ailleurs, si son démon ne veut pas sortir de sa tête, son ex ne veut pas non plus sortir de sa vie et, comme si ça ne suffisait pas, un démon psychopathe l'a prise en chasse ! Enfin... il en a surtout après l'être qui la possède. Morgane n'a donc pas le choix : pour sauver sa peau, elle doit protéger son démon intérieur. Un moindre mal somme toute...

Mon avis :
Ayant adoré le premier tome, je me suis plongée avec plaisir dans ma lecture et je ne suis pas déçue. On retrouve avec satisfaction les duos Morgane/Lugh ainsi que Dom/Adam et cette fois-ci, on apprend à connaitre le frère de Morgane, Andy. C'est un tome plein de rebondissements que nous a proposé Jenna Black.
Notre exorciste en passe encore par beaucoup de sacrifices et je trouve les sentiments très bien décrits. Je l'ai lu très vite et je l'ai trouvé au même niveau que le premier tome, à savoir excellent ! Je suis décidément fan de cette saga !
Beaucoup de passages m'ont glacé le sang, surprise, émue, bref, une lecture comme que les aime, qui transporte et ne laisse pas indifférente.
Un démon barbare est jeté aux trousse de Morgane mais le problème principal est qu'il change d'hôte à volonté. Personne n'est à l'abri et même si Morgane à rompu avec Brian, il va être difficile de le laisser en dehors de tout ça !
J'aime beaucoup le personnage de Brian et j'ai hâte de le voir évoluer. Il s'endurcit beaucoup au contact de Morgane et même si cela déplait à la jeune femme, son personnage prend de l'ampleur.
Brian n'est pas le seul à se développer, Lugh gagne en force et en autonomie, ça ne s'annonce pas de tout repos pour Morgane car héberger un roi démon fait d'elle une cible idéale .....
Bref, il me tarde déjà de lire la suite !!


Ma note :
9/10




30/104



[luna] - Amakusa 1637, tome 6, Michiyo AKAISHI





Amakusa 1637, tome 6

Michiyo AKAISHI
Édition Akiko
191 pages - 7.90€
Genre(s) : Manga, Shôjo
19/84










Résumé :
.
Natsuki et ses amis continuent à sillonner la région de Shimabara afin de persuader les différents seigneurs de ne pas intervenir dans la répression de l'émeute des chrétiens. Mais la petite bande des lycéens exilés au XVIIe siècle est poursuivie par un maître du sabre devenu un véritable mythe dans l'histoire du Japon, Yaggû Jûbe. Celui-ci à reçu un seul ordre de mission... retrouver Natsuki et la tuer !



Mon avis :
.
Je suis tombée nez à nez avec ce tome lors de l'un de mes pèlerinages dans une librairie d'occasion : les premiers tomes m'avaient bien plu. C'est assez étonnant de découvrir cette montée du christianisme dans l'histoire japonaise... Pourtant ce manga n'est pas que tourné vers la religion : la révolte qu'il met en scène concerne les chrétiens mais c'est surtout parce qu'on les laisse mourir.
J'aime beaucoup l'idée de personnage venant du futur et devant se mettre à la place de ces héros d'une autre époque, tout en jouant sur leurs connaissances historiques.
Sans compter que les dessins de Michiyo Akaishi sont très agréables : ils ont vraiment beaucoup de caractères.
Mon avis complet est sur Lunazione.

.
Ma note : 10/10
(Plus j'avance dans cette histoire et plus je l'apprécie)

mercredi 21 mars 2012

[Pomm] Ken Follet - Les piliers de la Terre (6/212)

Reçu dans le cadre d'un swap par Chouillette, je n'ai pas laissé passer la LC organisée par Frenchdawn pour enfin sortir ce pavé de la bibliothèque.


Je m'attendais vraiment à avoir de la peine à lire ces milles pages une fois dans les mains. Mais en fait, il a finalement été dévoré assez vite! L'histoire est prenante et assez bien fichue, avec pleins de rebondissements et juste assez de temps mort.

La suite sur mon blog

mardi 20 mars 2012

[Mia] Les mysteres d'Harper Connelly, tome 2: Pièges d'outre-tombe de Charlaine Harris

Présentation :
"Depuis que j'ai été frappée par la foudre, je suis dotée de capacités hors du commun, c'est le cas de le dire. Je retrouve les morts et je peux dire ce qui les a tués.
Mais depuis que j'en ai fait mon job, je me suis fait des ennemis.
Alors quand en pleine démonstration de mes talents dans un ancien cimetière de Memphis, je tombe sur un corps assassiné et plutôt compromettant....
Suspectée, je n'ai d'autres choix que de découvrir la vérité".

Mon avis :
J'ai passé un bon moment en compagnie de Harper & Tolliver. Lors de ma lecture du premier tome j'avais été déçue que le côté surnaturel ne soit pas plus présent. Cette fois-ci, j'étais prévenue donc je savais à quoi m'attendre.
Un cadavre, un crime lugubre et une enquête à résoudre pour notre duo.
Harper, frappée par la foudre dans sa jeunesse, peut "sentir" les morts. Un don macabre qu'elle exploite, elle en a fait son job, épaulée par son demi-frère Tolliver.

Ma note :
7/10





29/104


[Mia] "Les soeurs de la lune" T.2 de Yasmine Galenorn

Présentation :
Nous sommes les soeurs D'Artigo : mi-humaines, mi-fées, agents de la CIA d'Outremonde. Ma soeur Camille est une sorcière. Menolly, elle, est un vampire. Moi ? Je m'appelle Delilah et dans les situations stressantes j'ai tendance à me transformer en chat.
En parlant de stress : Zachary Lyonnesse, le représentant de la troupe de pumas, nous a engagées pour trouver le coupable d'une série de meurtres qui frappe les siens. On a tout de suite compris que cette bonne vieille Ombre Ailée se cachait derrière tout ça. Notre job sera donc de découvrir pourquoi. Mais le sang humain qui coule dans nos veines va nous faire courir un danger mortel.
On ne m'y reprendra plus à passer la patte derrière mon oreille !

Mon avis :
Encore très agréablement surprise par ce tome, j'aime beaucoup l'univers des sœurs d'Artigo. Ravie que se soit cette fois-ci Delilah aux commandes ! Ce personnage qui semblait le plus fragile des trois se révèle plein de surprises !
Sympa de retrouver la joyeuse troupe, Camille et son trio de soupirants, Trillian, Morio & Flam. Delilah n'est pas en reste entourée de Chase & Zack, un puma-garou. Il n'y a que Menolly, la vampire qui fait cavalier seul. J'ai hâte de découvrir un peu plus son personnage, elle m'intrigue énormément avec son petit côté sombre & terrifiant !!

Ma note :
8/10





28/104



jeudi 15 mars 2012

[Mia] elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay

Présentation :
Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l’étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l’abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.
Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais.

Mon avis :
Coup de coeur pour ce roman bouleversant et divinement bien écrit.
Je l'ai ouvert et je n'ai pas pu le quitter sans avoir lu la dernière page. Lu d'une traite, je suis sous le charme, totalement bouleversé par cette lecture. "Elle s'appelait Sarah" ne laisse pas indifférent, ne peux pas laisser indifférent.

Ma note :
9,5/10




27/104


mercredi 14 mars 2012

[Mia]Les vampires de Manhattan, tome 2 : Les Sang-Bleu de Melissa de la Cruz



Présentation :
A Venise comme à New York, la fête bat son plein.
Sublime et glaciale, la rivale de Theodora Van Alen, Mimi Force, prépare le grand événement chez les vampires: le bal des Quatre-Cents. Robes haute couture, hype attitude, baisers vénéneux dans les palaces, tout serait parfait si derrière les masques les vrais dangers ne guettaient pas Theodora et ses amis... Des vampires sexy en Coco Chanel illuminent Manhattan.

Mon avis :
Un second volet intéressant mais tout de même sans plus. Je ne me suis pas remis dans cette saga avec beaucoup d'envie, en plus, j'ai lu le premier il y a déjà plusieurs mois et j'avoue n'avoir aucun souvenir de cette lecture (oups !)
Heureusement, l'auteure replante bien le décor et revient sur les évènements marquants du 1er tome. Donc j'ai pu reprendre aisément le train en route !
Alors voilà, rien de bien fantastique pour moi, on poursuit l'aventure agréablement mais je suis loin d'éprouver le moindre frisson .... Je n'ai aucun "déclic" pendant ma lecture, rien d'un peu intense et c'est bien dommage, ça ne me transporte pas ....
Je continuerai car j'ai la saga complète dans ma bibliothèque mais elle est loin d'être dans mes priorités de lecture ...
Un gros bof pour moi .... Sympa mais j'attends plus de mes lectures, plus d'émotions, d'actions, de sentiments mais là c'est désespérément vide pour moi ...

Ma note :
6/10


26/104


lundi 12 mars 2012

[Luna] - Chasseuse de la nuit, tome 2 : Un pied dans la tombe, Janiene FROST





Chasseuse de la nuit, tome 2
Un pied dans la tombe
Janiene FROST
Édition Milady
459 pages - 8.00€
Genre(s) : Bit-lit
18/84










Résumé :
.
La demi-vampire Cat Crawfield est devenue agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarrasser le monde de la racaille morte-vivante.
Elle n'a rien oublié de tout ce que Bones, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsqu'elle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui. Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais... et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes.



Mon avis :
.
J'avais adoré le premier tome. C'était surtout du au fait que Cat n'y était vraiment pas une héroïne de bit-lit : elle était d'une pruderie incompréhensible pour ce genre de roman.
Mais dans ce tome là, ce n'est plus vraiment le cas... Cela dit, c'est loin d'être étonnant vu qu'après le passage de Bones elle avait déjà bien changé !
En parlant de lui, je suis bien contente de le recroiser dans ce tome même si dans ma tête je l'imagine comme Schuster de Glee (a cause des bouclettes...).
J'ai beaucoup aimé la tournure que prennent les évènements dans ce tome : que ce soit dans la traque des vampires de Cat, comme de son histoire personnelle et de sa relation avec Bones... D'autant plus que l'écriture de Janiene Frost me plait toujours autant : j'aime beaucoup son humour et sa simplicité.
Mon avis complet est sur Lunazione.

.
Ma note : 8.5/10
(Je préférais l'ancienne Cat mais ce tome est tout de même très agréable)

dimanche 11 mars 2012

[Pomm] La zone du Dehors - Alain Damasio (7/212)

Damasio... Mais qu'est-ce qu'il m'a pris de me lancer là-dedans pendant les vacances, où je n'avais juste pas envie de réfléchir.... Bon en même temps, ça voulait dire plein de temps pour le lire, justement. Et bien non. 4 semaines pour le lire, c'est quand même un record dans la longueur. Bon d'accord, c'est toujours pas autant que les 6 mois du seigneur des anneaux. BREF! J'ai lu (et terminé)Damasio.



En fait c'est "La horde du contrevent" qui m'avait été conseillé, mais j'ai préféré commencer par son premier roman. En 2085, tout est surveillé, il faut des codes barres pour ouvrir des portes, on vit sur une autre planète et on ne peut pas sortir de Cerclon. Sauf que la Volte veut libérer les consciences et retrouver la liberté de la Terre. En gros résumé.
La suite sur mon blog

[Mia] La confrérie de la Dague Noire T.2 J.R.Ward


Présentation :
Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Rhage est le plus redoutable et le plus dangereux d'entre eux, car il est victime d'une terrible malédiction : son démon peut s'éveiller à tout moment et mettre en péril ceux qui l'entourent.
Pourtant, lorsqu'il est un jour chargé de la protection de Mary, une humaine, Rhage voit en elle son destin et son salut.
Quant à Mary, atteinte d'un mal incurable, elle a depuis longtemps cessé de croire au destin ou aux miracles, et la vie éternelle n'est à ses yeux qu'une douce illusion. Tout va changer lorsqu'elle rencontrera les guerriers de la Confrérie... et surtout Rhage.

Mon avis :
Séduite à nouveau et comment ne pas l'être devant ce défilé de beaux gosses, tous plus sexy et intrigants les uns que les autres, bad boys vêtus de cuir et au grand coeur ..... Je craque, je fonds ! Ça marche pour moi !! Rhage faisait parti de mes personnage préféré lors de ma lecture du premier tome donc j'ai été super contente que ce nouveau volet lui soit consacré.

Ma note :
9/10





25/104


vendredi 9 mars 2012

[Mia]Psi Changeling, tome 1 : Esclave des sens de Nalini Singh


Présentation :
Lucas Hunter est en chasse. Une de ses compagnes de meute a été assassinée et l'homme panthère ne reculera devant rien pour capturer son meurtrier, même s'il doit séduire Sascha Duncan, la froide Psi. Pourtant, l'homme comme sa bête ne peuvent s'empêcher d'être immédiatement fascinés par la jeune femme. Une terrible guerre est sur le point d'éclater, mais c'est la bataille qui fait rage dans le coeur de Sascha qui pourrait tout changer. Les siens ont éradiqué leurs émotions depuis des générations. Sascha, elle, est différente. Et le tourbillon de sensations qui l'emporte quand elle est en compagnie de cet inquiétant prédateur pourrait bien précipiter sa chute. Leur coeur l'emporteront-ils sur leur raison ?

Mon avis :
J'avais lu tellement de positif ... Pour la plupart des lecteurs, un gros gros coup de coeur et pour moi finalement, non. J'ai aimé, c'est clair, mais j'ai lu mieux j'avoue, j'ai trouvé ça mou. L'action est très limitée, tout est très psycho, ce qui est sympa car on ne retrouve ça nul part mais un peu d'action en parallèle aurait été pas mal.

Ma note :
7/10





24/104



[Luna] - Un jour, David NICHOLLS





Un jour
David NICHOLLS
Édition France Loisirs
704 pages - 18.95€
Genre(s) : Contemporain
17/84










Résumé :
.
Lui, Dexter, issu d'un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant.
Elle, Emma, d'origine modeste, charmante qui s'ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions.
Nous sommes le 15 juillet 1988. Margaret Thatcher est au pouvoir, la new wave bat son plein, Dexter et Emma viennent de passer une nuit ensemble. Ces deux-là ne le savent pas encore mais ils ont vécu un coup de foudre.
D'année en année, Dexter et Emma vont se chercher, se perdre, s'aimer, se détester, se séparer, et finir par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble.
Nous sommes le 15 juillet 2004. Tony Blair est Premier ministre, Robbie Williams cartonne et la vie, la vie qui va, réserve encore bien des surprises...



Mon avis :
.
Je suis très contente d'avoir pris le temps de découvrir ce petit pavé : c'est vraiment un joli condensé d'émotion. On passe sans cesse du rire aux larmes et de la sérénité au stress et à la perplexité.
J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux : ils sont très différents, quasiment opposés même, et pourtant ils vont vraiment bien ensemble. Ça semble logique qu'ils soient amis : ils sont vraiment fait pour être ensemble. Pas forcément ensemble dans le sens amoureux mais plutôt amis même si on a très envie en tant que lecteur que l'autre soit également le cas.
David Nicholls a vraiment une écriture très fluide et agréable : si Un jour n'avait pas été écrit par lui, ce livre aurait pu être une horreur et devenir ennuyeux, mais là, c'est vraiment loin d'être le cas !
Mon avis complet est sur Lunazione.

.
Ma note : 9.5/10
(Une très jolie histoire avec des personnages très attachants : j'ai très envie de voir le film !)

jeudi 8 mars 2012

[Mia] Fleur de glace de Kitty Sewell



Présentation :
Moose Creek, Territoires du Nord-Ouest, Canada. Le timbre, là sur l'enveloppe, n'a pas échappé à Dafydd Woodruff, chirurgien à Cardiff. Ni la petite ville qu'il évoque : il y a quinze ans, une erreur opératoire lui a valu un court exil dans le Grand Nord canadien. Il se souvient fort bien de ce bled polaire, de l'hôpital, de ses collègues et de l'infirmière en chef, Sheila Hailey. Mais de ce que cette lettre lui apprend, nul souvenir. Or comment l'oublier ?
L'infirmière Hailey prétend pourtant avoir eu des jumeaux de lui, deux adolescents aujourd'hui désireux de connaître leur père. Dafydd n'en revient pas. Décidé à rétablir la vérité, il s'envole sur le champ pour affronter, sur place, un test de paternité positif. Dès lors, son mariage, sa carrière, ses certitudes craquèlent comme la banquise sous ses pieds. Et le piège se referme, pire que la glace ...

Mon avis :
J'ai beaucoup apprécié cette lecture. J'ai acheté ce livre sur une brocante et il était depuis un long moment dans ma PAL. Un challenge m'a donné l'occasion de le sortir de ma bibliothèque.
Je ne m'attendais à rien de particulier et j'avoue avoir été très agréablement surprise.

Ma note :
7,5/10




23/104

mardi 6 mars 2012

[Luna] - Les cités des anciens, tome 2 : Les eaux acides, Robin HOBB







Les cités des anciens, tome 2
Les eaux acides
Robin HOBB
Edition France Loisirs
400 pages - 9.50€
Genre(s) : Fantasy
16/84










Résumé :
.
Le grand jour se profile : Alise comme Thymara vont enfin se trouver face aux dragons, l'une pour assouvir sa soif de connaissances, l'autre pour les conduire, avec un groupe de jeunes gens comme elle, jusqu'à la légendaire cité des Anciens, Kelsingra.
Ce qu'elles ignorent, c'est que cette rencontre changera leur existence.
Alise, passagère à bord du Mataf dont le rugueux capitaine, Leftrin, ne la laisse pas insensible, va faire un choix qui met en péril sa réputation et son mariage, et détourne son ami et chaperon, Sédric, d'autres plans, bien arrêtés et beaucoup plus profitables.
Thymara, elle, par sa fréquentation des autres jeunes gardiens, porteurs des stigmates du désert des Pluies, devra peu à peu remettre en cause les règles qui régissent sa vie depuis sa naissance.
Tous affrontent un trajet long et pénible avec les dragons, où ils découvrent leur vraie nature et apprennent à se connaître face à des adversaires qui habitent parfois au fond d'eux-mêmes.



Mon avis :
.
Je pensais que je le lirais plus rapidement que ça ! J'avais vraiment hâte de le lire et c'est un vrai coup de coeur : c'est ce que j'attendais et pourtant j'ai été surprise tout au long du texte.
J'ai particulièrement apprécié redécouvrir Alise à travers les yeux de Thymara : la jeune femme si parfaite que j'avais rencontrée dans le premier tome à pris un coup. Cela dit, les petits défauts et indélicatesses qu'on lui découvre rajoutent a son charme : elle n'en devient que plus humaine. Cela dit, Thymara me plait de plus en plus !
Je suis ravie d'en avoir appris un peu plus sur les dragons et puis j'ai très envie de protéger les bébés qu'on suit : ils ont l'air si fragile et les décisions que peuvent prendre les humains me font très peur...
J'aime beaucoup, si ce n'est de plus en plus, l'écriture de Robin Hobb. Elle est précise sans en devenir barbante, c'est vraiment très agréable !
Mon avis complet est sur Lunazione.

.
Ma note : 10/10
(C'est pile ce que j'attendais et avec de belles surprises en prime !)

[Floly ] Le passager de JC Grangé

La quatrième de couverture :
Je suis l'ombre. Je suis la proie. Je suis le tueur. Je suis la cible. Pour m'en sortir une seule option : fuir l'autre
mais si l'autre est moi-même ?...

Mon ressenti :
Que vous dire ? Difficile de faire une chronique sur ce livre parce qu'il y a beaucoup à dire et en même temps pas tant que ça pour garder la découverte...
Je commencerais par un bémol tout à fait personnel. Grangé je l'ai connu avec le serment des limbes, livre particulièrement gore avec de nombreux détails horribles et je m'attendais à retrouver cet aspect. Or ce n'est pas le cas et je suis un peu déçue. Mais c'est tout à fait subjectif !

Pour en revenir au Passager, c'est quand même bien cherché tout ça! Les mises en scènes des meurtres m'ont plu : sophistiquées, changeantes, troublantes, le manque d'indices...ça interpelle j'vous le dis !
Le grand fil conducteur de ce thriller sont les fugues psychiques du héros Mathias Freire, qui accumulent les fugues et les nouvelles identités. On plonge donc avec lui dans ses différentes identités jusqu'à celle d'origine, pour essayer de prouver, comprendre le lien avec les meurtres.
Je ne veux pas trop en dire, mais c'est tout de même compliqué cette histoire, au début je me perdais dans les noms, ou est ce qu'on était..ça fait beaucoup !
J'ai beaucoup aimé la flic, Anais. Un petit bout de femme qui se la joue rebelle alors qu'elle est très fragile. J'ai éprouvé beaucoup d'empathie pour elle.

Autre bémol, c'est un gros pavé plus de 700pages, et j'ai trouvé des moments de longueurs, pas très constructeurs. Il aurait pu réduire un peu je pense.

Enfin c'était une bonne lecture, beaucoup de plaisir à me replonger dans le genre thriller !
C'est mon 4eme livre il me semble...

[Poisonauchocolat] L'oeil de Caine - Patrick Bauwen

L'oeil de Caine - Patrick Bauwen
​Quatrième de couverture:
Tout le monde cache quelque chose.
Votre voisin, votre femme, votre ami...
Et si vous pouviez tout savoir ?
Connaître leurs peurs, leurs secrets intimes ?

Comme dans "L'oeil de Caine", un reality show qui fascine l'Amérique.
Dix candidats, dix secrets.

Des gens comme vous et moi. Enfin comme vous surtout. Parce que moi, je ne suis pas au programme : je suis l'invité surprise. Celui qui rôde en attendant son heure. Celui qui va les embarquer là où rien n'est prévu.

Dans mon jeu sanglant. Mon propre mystère.
Mon avis:
Bizarre bizarre, il me semblait avoir déjà rédigé cette chronique, mais elle semble n'apparaître nulle part sur mon blog! Donc, on recommence!
J'ai lu ce roman durant mon voyage de noces, avec beaucoup de ferveur! Car oui, j'ai adoré! Et j'ai été bernée!
Je vais faire de mon mieux pour ne pas trop en dire, pour vous laisser la surprise!
Basé sur le principe du secret et de la télé-réalité, ce roman nous raconte l'aventure vécue par 10 personnes qui se croient embarquées dans une émission de télé... mais se rendent vite compte que quelque chose cloche! Les choses vont dégénérer au fil des pages, des personnes vont disparaître, d'autres mourir, d'autres vont se rapprocher et découvrir des sentiments insoupçonnés... jusqu'à cette fin... splendide et sublime, que je n'avais pas du tout imaginée et qui m'a totalement bufflée!
Bref: un grand succès pour moi!
Ma 6ème lecture pour ce challenge! 6/22 ...


[ Poisonauchocolat] Le chuchoteur - Donato Carrisi

Le chuchoteur - Donato Carrisi
Quatrième de couverture:
Cinq petites filles ont disparu. Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.
Depuis le début de l'enquête, le criminologue Goran Gavila et son équipe ont l'impression d'être manipulés. Chaque découverte macabre les oriente vers un assassin différent. Lorsqu'ils découvrent un sixième bras, appartenant à une victime inconnue, ils appellent en renfort Mila Vasquez, experte en affaires d'enlèvement. Dans le huit clos d'un appartement, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire...
Mon avis:
Glauque, morbide, stressant et angoissant...
Voilà les mots qui me viennent en tête! D'ailleurs, il est terminé depuis longtemps, mais je n'arrivais pas à écrire cette critique!
Les commentaires étaient mitigés pour ce livre, ... le mien l'est aussi!
J'ai vraiment eu du mal à rentrer dans le récit, tant celui-ci est glauque! J'en ai rêvé certaines nuits, au point de mettre 2 semaines pour le lire! Je trouve qu'une bonne centaine de pages est inutile... trop de description qui ne servent à rien!
J'ai envie de dire que certains passages sont tirés par les cheveux, mais comme j'ai vu que ce roman était inspiré de faits réels, je me dis qu'il existe sur terre des personnes capables d'élaborer de tels plans!
La fin, à mon goût, baclée, m'a énormément déçue! J'en attendais beaucoup plus...
Par contre, je me suis attachée au personnage de Mila, touchante, blessée, à fleur de peau... J'avais envie de la connaître plus!
Et vous, quel est votre avis sur ce thriller?
5ème lecture dans le cadre de ce challenge!

dimanche 4 mars 2012

[Quaidesamoureux] Hunger Games, tome 1


Auteur : Suzanne Collins
Edition : Pocket Jeunesse
382 pages
Titre original :  The Hunger Games 
Année de Publication française : 2009 



Résumé :


Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ?
Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l'épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé...
Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l'antenne. La jeune fille avoue elle-aussi son amour. Calcul ? Idylle qui se conclura par la mort d un des amants ? Un suicide ? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim... (Source Bibliomania)

Mon Avis :

Depuis le temps que ce livre me fait de l'oeil, je l'ai enfin lu (dévorée ^^) ! Et je pourrais voir le film après avoir lu le livre ! Lire la suite

6/121

[Pomm] Shutter Island - Dennis Lehane (5/212)

Après avoir entendu beaucoup de bonnes critiques sur le livre et sur le film et également avoir fini par craquer en librairie, la LC organisée par Elora ne pouvait pas mieux tomber pour me permettre de le sortir de ma PAL. J'avais tenté de regarder le film, mais les cinq premières minutes montraient que je n'étais pas d'humeur à le regarder. Je ne savais donc rien.


Et bien finalement, je finis assez mitigée...Autant le style d'écriture m'a permis de très vite accroché au récit et de le terminer en une journée (en vacances, on dira que ça m'a même pris une demi, mais bon fallait me sécher entre temps...). Le suspens était là, mais sans plus. Assez vite, je me suis doutée de la fin. Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais je la pressentais. Ou du moins une partie.

La suite sur mon blog

samedi 3 mars 2012

[Mia] Hunger Games de Suzanne Collins

Présentation :
Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix.
Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature ...

Mon avis :
Et bien voilà, je l'ai lu le fameux livre dont tout le monde parle et il est bon, très bon même mais un peu trop jeunesse pour moi. Mais je vous rassure, je l'ai lu en une soirée donc c'est plutôt positif !
L'histoire est passionnante, dans une société futuriste, 12 sortes de "petits états", les districts, sont dirigés par "Le Capitole". Les districts travaillent pour le bien être du "Capitole" mais ils sont pauvres, si pauvres que les enfants y meurent de faim .... C'est le cas de Katniss et de sa famille. Katniss est une jeune fille forte de caractère qui grâce au braconnage dans les bois arrive à faire vivre sa mère et sa petite sœur. Depuis la mort de son père, la jeune fille porte sa famille a bout de bras, notamment sa sœur, Prime. Chaque année, le Capitole organise les "Hunger Games", jeux terrifiants retransmis en direct à la télévision.

Ma note :
8,5/10





21/104